FRAISAGE
Six faces et plus…

ÉQUIPEMENT

Spécificités techniques

 

  2 Fraiseuses traditionnelles

1300mm*700mm*300mm

 

  1 centre d’usinage 3 axes

1100mm*500mm*650mm

 

  1 centre d’usinage 4 axes

1100mm*500mm*650mm

 

  1 centre d'usinage 5 axes continus

 800mm*500mm*500mm

 

Le Fraisage est un procédé d'usinage travaillant par enlèvement de matière. Il se caractérise par l’utilisation d’une machine-outil : la fraiseuse. L'outillage de base est nommé la fraise, mais il existe aujourd’hui de très nombreuses variantes, permettant de s’adapter aux besoins de la géométrie à usiner.

 

En fraisage, l'enlèvement de matière s’effectue sous forme de copeaux. La rotation de l’outil de coupe et l’avance de la pièce à usiner entraine la formation de copeaux plus ou moins importants

 

Le fraisage est le procédé d’usinage le plus adapté pour la réalisation de pièces prismatiques. En fonction des formes, les trajectoires d’outils sont programmées en du 2 au 5 axes simultanés

 

Cette combinaison d’axes permet de réaliser tout type de formes mêmes complexes.

 

Les têtes de fraisage sont équipées d’une électro-broche rapide et puissante, permettant d’usiner tous types de matériaux

 

Les fraiseuses actuelles sont fréquemment automatisées (fraiseuses à commande numérique et centres d'usinage) notre établissement est équipé des deux types de machines. La programmation de commande numérique de ces machines nécessite le recours à des interfaces logicielles, pour une part embarquée sur la machine elle-même, et pour une autre part, extérieure à la machine (PC + progiciels Fabrication assistée par ordinateur 2D et 3D).

 

Dans nos locaux, les opérateurs fraiseurs AMO Gourdel effectuent l’ensemble des procédés d’usinage eux-mêmes, via FAO et sur machine en conversationnel.

 

MOYEN DE PRODUCTION

TOURNAGE
Technicité bien tournée

ÉQUIPEMENT

Spécificités techniques

 

  2 centres d’usinage 5 axes continus

150 au cube et Ø 450mm

 

  1 tour numérique 2 axes

Ø 450 lg 1000mm

 

  1 tour numérique 3 axes

150 au cube et Ø 450mm

 

  1 tour numérisé

Ø 450 lg 1500mm

Le tournage est un procédé d’usinage par enlèvement de matière. L’objectif de cette opération, est d’enlever la matière indésirable d’une pièce en rotation avec un outil de coupe.

Le mouvement de coupe est obtenu par la rotation de la pièce à usiner, elle est maintenue par les mors d’un mandrin ou un jeu de pinces spécifiques. Le mouvement d’avance est obtenu par le déplacement de l’outil de coupe en axial et en radial. La combinaison de ces deux mouvements, permet la coupe de la matière sous forme de copeaux.

L’outillage utilisé est composé d’un porte outil, d’un outil adapté à la forme que l’on souhaite obtenir, d’une plaquette (en carbure le plus souvent). Dans le passé, le porte-outil et l’outil était en monobloc et en acier rapide (ARS = Acier Rapide Supérieur / HSS= High speed steel).

 

Il est d’ailleurs possible de moduler la vitesse de ces mouvements pour obtenir les résultats souhaités.

L’usinage par tournage est une technique privilégiée pour fabriquer des pièces de révolution à partir de tous types de matériaux (l’acier, l’aluminium, le cuivre, le zinc le plastique et divers composites pour n’en nommer que quelques-uns.)

L’usinage par tournage est aussi couramment utilisé comme procédé d’usinage de reprise, l’objectif est d’usiner des pièces qui ont été fabriquées préalablement grâce à un autre procédé d’usinage.

 

Le tournage est un des procédés les plus courants dans l’usinage, il est une des bases de la mécanique de précision moderne. Amo Gourdel réalise vos projets de tournage.

 

Pour la réalisation d’ensemble mécaniques, il est primordial d’ajuster au mieux les pièces pour faciliter l’assemblage et augmenter les capacités mécaniques d’un produit.

 

L'ajustage regroupe l’ensemble des actions visant à perfectionner des pièces mécaniques (supprimer des défauts visuels, enlever les bavures, optimiser les ajustements) et ensuite de les assembler, dans le but d’obtenir un ensemble mécanique fonctionnel.

 

Malgré cela, il ne faut pas se fier à l'apparente simplicité de ces travaux. En effet, le rôle d’un ajusteur est primordial dans la réalisation d’ensembles mécaniques, il constitue un métier recherché en dans la métallurgie, principalement dans les ateliers d’usinage.

 

Il existe différentes opérations d’ajustage :

- Le tirpage, c’est l’opération d’ajustage permettant la reprise manuelle de queues d’arondes.

- L’ébavurage, c’est l’opération permettant d’éliminer les bavures d’usinage.

- Le grattage, c’est l’opération d’ajustage perfectionnant les plans d’appui (au bleu de Prusse et au noir de fumée.)

- Le riflage, c’est l’opération d’ébavurage interne d’une pièce, fait à l’aide d’un rifloir (lime de forme spéciale de petite taille).

 

 

Cet ensemble d’opérations est ce que l’on nomme : L'ajustage correctif. Cela consiste à retoucher les pièces dans le but de parfaire la géométrie et les cotes finales.

Il existe aussi l'ajustage de parachèvement, cela consiste à retoucher les pièces dans le but de parfaire l'aspect visuel ou l'état de surface.

 

AMO Gourdel vous propose la réponse ajustée à tous vos projets.

L’électroérosion (aussi appelé EDM pour Electrical discharge Machining) est un procédé d’usinage non conventionnel, il travaille par enlèvement de matière sans outil coupant. Pour cela, l’électroérosion (contraction d’ « érosion » et d’ « électrique ») , fonctionne par « grignotage », Le principe consiste à créer des décharges électriques érodantes entre un outil et une pièce à usiner, toutes deux  immergées dans un diélectrique ( Un  milieu qui ne peut pas conduire le courant électrique et est isolant électrique).

Le fil doit pouvoir passer au travers du métal pour permettre cet étincelage. Pour cela, il faut commencer l’opération en périphérie de notre pièce ou réaliser un micro perçage pour introduire notre fil conducteur.

 

L’électroérosion est un procédé de production adapté pour le prototypage, les pièces unitaires, les petites et moyennes séries.

Dans nos locaux, nous utilisons l’électroérosion à fil, c’est un fil conducteur animé par des mouvements plans et angulaires.

 Le procédé produit une « poussière » d’usinage, cette dernière est filtrée dans le bain d’eau déionisée  et l’eau filtrée est réinjectée dans la machine.

Ce procédé à de nombreux avantages :

- Technique adaptée aux métaux très durs (aciers trempés / Carbures..)

- Rayons d’angle au rayon du fil

- État de surface propre

- Grande précision (+/- 0.005mm)

- Usinage de formes spéciales et complexes

 

La seule condition étant ici que les métaux soient conducteurs d’électricité comme l’acier, le titane, le carbure, l’acier inox, le carbure de tungstène.

A contrario de l’usinage, l'impression 3D est une technique de fabrication additive qui procède par ajout de matière.

L'impression 3D permet de réaliser des objets usuels, des pièces détachées ou encore des prototypes d’essais pour l’ensemble des secteurs d’activités.

Avant de lancer une impression, il est impératif de partir d’un fichier numérique 3D. Il faut ensuite le décomposer en strates et ces informations sont envoyées à l’imprimante 3D. Cette dernière réalise la pièce par succession de couches de matières (filaire/résine/particules métalliques).

 

Dans notre entreprise, nous possédons deux types de machines, à dépôt de fil et par cristallisation de résine.

Le contrôle qualité est un aspect de la gestion de la qualité.

 

Dans l’industrie métallurgique et plus particulièrement dans l’usinage, le contrôle qualité est une procédure mise en place par les entreprises. L’objectif est de s’assurer de la conformité d’un produit et de valider sa production, c’est aussi ce que l’on appelle la métrologie industrielle. Cette catégorie de la métrologie est spécialement appliquée à la production industrielle. Elle atteste avec certitude la conformité et la validité des pièces produites. C’est une sorte d’assurance qualité.

 

L’objectif du contrôle est de déterminer, avec des moyens capables et appropriés, si le produit (production, services, documents) contrôlé est conforme ou non à ses spécifications ou exigences imposées et menant à une décision de conformité, de dérogation ou de non-conformité.

 

AMO cherche constamment à garnir ses compétences et à augmenter la qualité de ses produits. Pour cela, notre entreprise est certifiée ISO9001 V2015 (norme de qualité globale de la gestion de la qualité) et vient de valider sa certification EN9100 V2018 (norme aéronautique).

ÉQUIPEMENT

Spécificités techniques

 

  2 perceuses à colonnes

 

  5 axes

 

  1 mortaiseuse

 

  1 cabine de microbillage

 

  2 postes TIG/MIG

La réponse ajustée
AJUSTAGE
ÉLECTRO-ÉROSION
Fil conducteur de vos projets

ÉQUIPEMENT

Spécificités techniques

 

  1 électroérosion à fil

 5 axes 270mm*370mm*255mm

IMPRESSION 3D
Prototypage à la demande

  4 imprimantes dépôt de fil PLA

 

 

  1 Imprimante résine (SLA)

 

GRAVURE
Faciliter l'identification

  1 graveuse numérique 3 axes

CONTACT

CONTRÔLE QUALITÉ
La qualité au service de la production

du Lundi au Vendredi

de 8h00 à 19h00

ZA La Verdure

1, Bd Gustave Eiffel, 85170 Bellevigny

Les documents utiles

en téléchargement

MENTIONS LÉGALES

CRÉATION